mardi 16 juillet 2019

Plougasnou. Tout roule pour la boule plombée

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Plougasnou. Tout roule pour la boule plombée
Chaque participant possède deux boules qu’il lance lorsque vient son tour.Chaque participant possède deux boules qu’il lance lorsque vient son tour. (Le Télégramme/Adelaide Malavaud)     Le but du jeu : être le plus proche possible du cochonnet, ou « bihan » en...Le but du jeu : être le plus proche possible du cochonnet, ou « bihan » en breton. (Le Télégramme/Adelaide Malavaud)     Ici, on peut bien sûr jouer, mais aussi observer !Ici, on peut bien sûr jouer, mais aussi observer ! (Le Télégramme/Adelaide Malavaud)Pour être le plus précis possible, chaque joueur adopte une position bien...Pour être le plus précis possible, chaque joueur adopte une position bien particulière. (Le Télégramme/Adelaide Malavaud)Une fois toutes les boules lancées, il est l’heure de départager les deux...Une fois toutes les boules lancées, il est l’heure de départager les deux équipes ! (Le Télégramme/Adelaide Malavaud) Pour fêter l’arrivée de l’été, l’Amicale des boules plombées de Plougasnou organise, tous les mercredis, des initiations gratuites ouvertes à tous. L’occasion de s’essayer à ce sport typique de la baie de Morlaix !Jouer aux boules plombées c’est avant tout jouer en équipe. Le principe est simple : se rapprocher le plus possible du cochonnet en faisant rouler la boule. Chaque boule possède cinq cylindres de plomb disposés de manière asymétrique. Cette configuration permet à la boule de prendre une trajectoire arrondie, qui ajoute de la difficulté au jeu.Un coup de main à prendreComme l’explique un des joueurs présents sur place, « on dit souvent qu’il faut regarder le cochonnet au début, et puis après l’oublier totalement. Si l’on ne fait pas cela, on est tentés de lancer droit et de rater son tir, c’est vraiment un coup de main à prendre ! » Les terrains de jeux sont en fait des allées de terre battue d’environ quinze mètres. Elles sont recouvertes d’une très fine couche de sable, qui permet de masquer les irrégularités du terrain. « Pour bien jouer il faut prendre en compte la pente de l’allée, le placement du joueur, l’impulsion que l’on donne à la boule, son poids », tant de variables qui rendent la pratique de la boule plombée plus difficile qu’il n’y paraît.« La boule plombée c’est un sport international mais surtout dans la baie de Morlaix ! »Ambiance chaleureuseComme on aime le dire ici : « La boule plombée c’est un sport international mais surtout dans la baie de Morlaix ! » L’idée est simple : partager un moment tous ensemble dans la joie et la bonne humeur. Si jouer à la boule plombée est une affaire sérieuse, il s’agit cependant pour tous de prendre du bon temps. En effet, cette amicale représente pour beaucoup, une deuxième jeunesse : « C’est important de s’impliquer dans quelque chose à nos âges, se retrouver tous les jours deux heures ça permet de s’aérer l’esprit, de se vider la tête ». En ce qui concerne les sessions d’initiation proposées par l’amicale, tous les volontaires sont les bienvenus, une seule condition, il faut avoir plus de 10 ans !PratiqueContact : www.federation-boule-plombee.fr ou 06 95 70 42 66. © Le Télégramme

1 commentaire:

  1. bravo j adore!!! j ai hate de decouvrir les nouvelles allées cet été
    a bientot
    anais

    RépondreSupprimer

Si vous n'êtes pas connecté avec un compte Goole, merci de signer votre commentaire.