Réussir son jeu

Un grand nombre d'éléments sont indispensables pour réussir le lancer d'une boule plombée. Quelques conseils pour réussir son jeu...

Pour réussir son jeu,  il convient :

  • de bien vérifier où se situe le "fort" et bien le positionner pour éviter les lancers "plomb à l'envers".
  • de bien placer la boule dans sa main pour bien garder la position des plombs choisie initialement. Il arrive qu'un coup de poignet ou qu'une mauvaise tenue de la boule la fasse pivoter lors du lancer. le fort ne se trouve plus dans la position initiale choisie et la boule ne décrira pas la courbe souhaitée.
  • de trouver une position confortable et bien en équilibre pour jouer.
  • de mettre sa jambe d'appui dans l'axe de la courbe et non face au bihan
  • de tenir compte de la sécheresse ou de l'humidité de l'allée. Sur une allée humide, les boules roulent et coupent moins bien. Nous disons qu'elles ne "travaillent" pas.
  • de tenir compte des défauts de l'allée. Certaines allées, bien que cela ne soit pas visible à l'œil nu, ont des défauts : cuvette, pente plus accentuée dans la longueur, sable accumulé par le vent sur les bords,...
  • d'estimer son placement dans l'allée (endroit d'où la boule est jouée) pour obtenir une bonne "coupe" (la courbe que décrit la boule avant de s'arrêter).
  • l'axe du tir ("prendre le bon terrain" ou "prendre assez de terre") pour que la boule décrive une courbe plus ou moins importante pour arriver à l'endroit visé.
  • la force du tir en fonction du terrain et de l'action à faire (pointer ou tirer). Plus la vitesse de la boule est élevée, moins le plomb a le temps de faire son effet. La courbe souhaitée est donc aussi fonction de la force du jet pour que la boule atteigne son but.

La boule Bretonne plombée du Pays de Morlaix ne nécessite aucune force physique particulière et peut se pratiquer par tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire