dimanche 30 juin 2019

Saint Jean du Doigt : Pardon de Saint-Jean. Une fête ancrée dans la tradition

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Pardon de Saint-Jean. Une fête ancrée dans la tradition
Comme chaque année, la montée de la procession vers Penn er C"hra a été...Comme chaque année, la montée de la procession vers Penn ar C'hra a été éprouvante, mais la présence d’un petit vent l’a rendue supportable.      Le pardon de Saint-Jean a eu lieu dimanche 30 juin, composé de deux temps distincts, une fête religieuse s’appuyant sur des décennies de tradition, suivie d’une animation toute profane, qui souvent suivait la première et participait à la vie sociale de la communauté.Le cortège des pèlerins en costumes s’est rendu à l’église, en passant par la place Robert-Le-Meur pour le salut traditionnel des croix et bannières, pour une grand-messe célébrée par le père Hervé Queinnec, Chancelier du diocèse. La procession est ensuite montée jusqu'à la fontaine de Penn ar C’hra où la célébration religieuse s’est poursuivie. Le petit Saint-Jean, représenté par Mathéo Flamanc, a été présenté à l’assemblée, puis, après une bénédiction de la foule, le feu du tantad a été allumé, sous le contrôle d’un pompier habitant la commune.Tout le bourg a alors ouvert sa fête, sur le terrain de sport où le cercle folklorique Koroll Digoroll, de Guimaëc a dansé et fait dansé pèlerins et visiteurs sur les musiques traditionnelles bretonnes, tandis que les amateurs de boules plombées et de galoche sur billot s’affrontaient sur les allées et une aire de lancer, et que petits et grands ont pû s’initier à divers jeux bretons.La journée devait se terminer à la salle « Kasino » par un buffet campagnard organisé par l’association des parents d’élèves de l’école du bourg. © Le Télégramme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous n'êtes pas connecté avec un compte Goole, merci de signer votre commentaire.